Médiation : “Sans connaissance du cadre juridique, les conséquences peuvent être lourdes…” 

Balayé par la pire crise de son histoire, le tourisme n’a pas vraiment été aidé par les règles qui le régissent. Le virus a rendu le Code du tourisme trop lourd et obsolète. Le fossé entre un texte de loi qui ne prévoyait pas une telle situation et la réalité, a obligé les les professionnels à improviser. Ce fut le parti pris de la médiation et des conseillers juridiques du secteur. Khalid El Wardi, secrétaire général de la Médiation Tourisme et Voyage, revient sur l’évolution juridique du tourisme et ses embûches (nombreuses) à éviter.