Important : Attention aux officines qui se présentent comme médiateurs

 
 
 
 
Actualités
 

18 juin 2015
Carte d’identité « made in France » : un an après...

Depuis le 1er janvier 2014, la carte d’identité française est automatiquement valide 15 ans au lieu de 10, sans que cela ne soit clairement visible au dos de la carte. Cette réforme a fait grand bruit en 2014 provoquant le cauchemar de certains voyageurs coincés aux frontières françaises. Un an après, tous les problèmes ne semblent pas s’être envolés comme le témoignent plusieurs Français au Centre Européen des Consommateurs France, lui-même régulièrement en contact avec le Défenseur des Droits sur cette problématique. Les vacances d’été approchant, le CEC France donne quelques conseils aux Français qui ont réservé un séjour à l’étranger avec une carte en apparence expirée et rappelle la situation ubuesque des expatriés français.

Conseils pour que les vacances ne tournent pas au cauchemar

  • Si votre carte d’identité affiche une date de validité antérieure à votre voyage, renseignez-vous sur les pays ayant officiellement accepté ce document.
  • Si votre destination ne fait pas partie de cette liste, informez votre mairie ou préfecture et insistez pour obtenir le renouvellement de votre carte d’identité.
  • Si vous possédez un passeport valide, privilégiez ce document de voyage.
  • Consultez les forums sur Internet pour connaître les expériences des voyageurs concernant votre destination.
  • Si votre voyage réservée auprès d’une agence comprend plusieurs destinations différentes (ex : croisière), sachez que de nombreuses agences de voyage encouragent de se munir d’un passeport en cours de validité.
  • Si vous n’avez pas pu partir à cause de votre carte d’identité en apparence périmée, contactez le Défenseur des droits pour témoigner de vos difficultés.

Le casse-tête administratif des expatriés

« Résidant à Londres depuis des années, j’ai sollicité auprès de ma banque anglaise une demande de prêt immobilier. Pour la constitution de mon dossier, ma carte d’identité française qui affichait une date de validité en 2014, n’a pas été acceptée, malgré mes explications sur la réforme française. Heureusement, j’ai pu présenter un passeport lors d’un deuxième rendez-vous ! ».
Le témoignage de cette expatriée française n’est pas unique et le problème est bien connu des associations de Français à l’étranger et même des Députés français qui ont multiplié les questions à l’Assemblée nationale et au Sénat. Mais aucune réforme ne semble en prévision et le Ministère des affaires étrangères recommande toujours « De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage », « de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité ».

A noter que la délivrance d’un passeport coûte 86 € et que ce document n’est pas nécessaire pour voyager ou résider dans l’Union européenne.

 


 

19 Mars 2015
Présentation du rapport annuel du Médiateur
60% d’augmentation des demandes de médiation en 2014 - 2 262 demandes enregistrées contre 1 413 en 2013 et 822 en 2012  ||  Adhésion des Armateurs de France et de l’UTP

En présence de René-Marc CHIKLI, Président du SETO et Président de l’Association MTV, Jean-Pierre TEYSSIER, le Médiateur du Voyage et du Tourisme, a présenté aujourd’hui son rapport et le bilan de l’année écoulée, dans le cadre du Salon Mondial du Tourisme.


Blandine Huchet (Armateurs de France), René-Marc Chikli et Jean-Pierre Teyssier (MTV), Claude Faucher (UTP).

Le succès de la Médiation Tourisme et Voyage ne se dément pas avec :

- une hausse des demandes de médiation : 2 262 demandes enregistrées contre 1 413 en 2013 (+60,08%) et 822 en 2012 (+175%). Ainsi, la Médiation Tourisme et Voyage enregistre encore une forte hausse des saisines avec une augmentation de plus de 60% par rapport à l’année 2013
L’augmentation de demandes de Médiation s’explique notamment par une meilleure visibilité de la MTV auprès des consommateurs et par l’arrivée de nouveaux adhérents en fin d’année 2013 (ADP, EasyJet, UNOSEL et SCARA).

- 1 587 dossiers jugés recevables contre 925 en 2013 (+71,57%) et 388 en 2012 (+309,02%)
Cette hausse des dossiers traités n’est pas imputable à des évènements particuliers survenus cette année (grèves, évènements politiques, circonstances climatiques) mais confirme un intérêt croissant du consommateur pour ce mode de résolution amiable des litiges.

« 89% des Avis que nous avons proposé ont été acceptés, en augmentation par rapport à l’année dernière, ce dont je me félicite. L’année écoulée confirme la prédominance des litiges liés à l’aérien (49% des dossiers) et l’augmentation des litiges relatifs aux commandes en ligne (71% des dossiers) » précise le Médiateur Jean-Pierre TEYSSIER.

Ce mode de résolution extra-judiciaire des litiges rencontre l’adhésion du consommateur, qui peut ainsi gratuitement et rapidement disposer d’un avis indépendant et équitable pour résoudre son problème.
La transposition en France de la directive européenne sur ce mode extra-judiciaire de règlement des litiges de consommation est, en effet, la novation de l’année pour la médiation.
Cette directive doit être transposée dans le droit national de tous les Etats membres au plus tard le 9 juillet 2015. Le consommateur se verra ainsi offrir un médiateur dans tous les secteurs de la consommation dès juillet prochain, puisque la directive 2013/11/IE, prévoit la mise en place d’entités de Médiation, dans tous les secteurs de consommation. La transposition de la directive européenne, imposera les conditions d’une médiation impartiale, gratuite et efficace, comme celle de la Médiation Tourisme et Voyage.

Les adhésions d’Armateurs de France et de l’UTP (Union des Transports Publics et Ferroviaires) annoncées aujourd’hui confirment la crédibilité du dispositif de la médiation et étendent le champ de compétence de la MTV.

Pour Jean-Marc Janaillac, Président de l’UTP : « Le choix d’adhérer à la Médiation du Tourisme et du Voyage s’est imposé comme une évidence. L’extension de la MTV aux entreprises de transports urbains et ferroviaires - hors RATP et SNCF qui disposent chacune d’un médiateur - s’inscrit pleinement dans une logique de développement des trajets, qui s’avèrent de plus en plus intermodaux, et d’une politique de déplacement qui devient de plus en plus globale. L’arrivée de l’UTP parmi les membres fondateurs de MTV permettra à nos adhérents de répondre à leurs nouvelles obligations légales en matière d’accès à la médiation ».

Pour Eric BANEL, Délégué général d’Armateurs de France : « L’adhésion à la Médiation Tourisme Voyage confirme l’engagement de nos adhérents en faveur d’un service de qualité. C’est une garantie supplémentaire apportée aux clients de nos compagnies maritimes ».

Jean-Pierre Teyssier, ajoute : « Je me félicite de l’arrivée de nouveaux adhérents, qui illustre la crédibilité du dispositif, mis en place il y a 3 ans. Notre objectif, à présent, est de répondre, dans les conditions de la Directive, aux demandes, de plus en plus nombreuses, émanant des consommateurs »

Pour René Marc CHIKLI, Président du SETO et de l’association MTV: « Les professionnels du secteur, ont su anticiper sur les obligations de la Directive Européenne, en cours de transposition en France. Avec les nouveaux adhérents, qui nous rejoignent cette année, la MTV, rassemble la quasi-totalité des acteurs du voyage, du transport et du tourisme ».

Télécharger le rapport annuel 2014

 


 

Mars 2015
Présentation du rapport annuel 2014 et des nouveaux adhérents de la Médiation Tourisme et Voyage au Salon Mondial du Tourisme

Le Médiateur, Jean-Pierre Teyssier, présentera à l’ensemble de la profession ainsi qu’à la presse, le troisième rapport annuel de la Médiation Tourisme et Voyage pendant le Salon Mondial du Tourisme le jeudi 19 mars de 16H30 à 17h30 en salle Europe 401.

Ce rapport aura été présenté la veille aux associations de consommateurs dans une réunion d’information et de concertation organisée comme chaque année à l’occasion de sa publication.

Cette année, avec l’obligation qu’impose une nouvelle directive européenne pour tout professionnel de disposer d’un médiateur comme MTV, verra l’arrivée de nouveaux professionnels du secteur dans le dispositif crée il y a trois ans par le SNAV, le SETO et la FNAM.

Cette présentation se fera en présence de René-Marc Chikli, président du SETO et de l’association MTV ainsi que des représentants de nouvelles organisations professionnelles adhérant à la MTV.

Cette réunion permettra de rendre public le bilan de la Médiation Tourisme et Voyage créée par les professionnels du secteur. La forte augmentation des demandes de médiation enregistrées en 2014 prouve cette année, comme les années précédentes, le succès que rencontre auprès des consommateurs ce mode gratuit, impartial et rapide de résolution extrajudiciaire des litiges subsistant entre les professionnels du secteur et leurs clients.

Cette présentation sera aussi l’occasion de préciser l’impact sur la MTV, et sur tout le secteur du tourisme, du voyage et du transport, de la transposition en France cette année de la directive européenne sur la Médiation ainsi que de présenter les nouveaux membres de la MTV attendus en 2015.

Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à contacter le service presse de la MTV : presse@mtv.travel

 

Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
 
 
 
Quand saisir le Médiateur ?
Les étapes de votre réclamation
 

Jean-Pierre Teyssier
le Médiateur Tourisme Voyage

En savoir plus sur le Médiateur

 
Contacter le Médiateur

MTV Médiation Tourisme Voyage

BP 80 303
75 823 Paris Cedex 17